Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Comment devenir chasseur immobilier mandataire ?

Devenir Chasseur Immobilier Mandataire

Le chasseur immobilier est un professionnel de l’immobilier. Mandaté par un acheteur via un mandat de recherche exclusif, il a pour mission d’accompagner celui-ci tout au long de son projet immobilier. Depuis la recherche de biens jusqu’à la signature de l’acte authentique chez le notaire. Il peut exercer en indépendant ou en tant que chasseur immobilier mandataire pour une agence ou un réseau immobilier.

Agent immobilier ou chasseur immobilier ?

Il y a de nombreuses différences entre un agent immobilier et un chasseur immobilier.

En premier lieu, un chasseur immobilier va travailler pour un acheteur qui recherche un bien. A l’inverse, l’agent immobilier va travailler pour un vendeur de biens. De plus, le chasseur travaille uniquement en mandat exclusif. Tandis qu’un agent immobilier peut travailler avec 3 types de mandats différents : simple, semi-exclusif ou exclusif. Pour terminer, là où un agent immobilier ne pourra proposer que les biens détenus dans son agence, un chasseur aura accès à tous les supports disponibles pour la recherche de biens, particuliers comme professionnels.

Les qualités indispensables du chasseur immobilier

Trois qualités sont essentielles pour être un bon chasseur immobilier :

  • Un excellent sens de l’écoute sera indispensable pour entendre précisément les besoins du client, point de départ incontournable de toute recherche de biens.
  • L’organisation et la persévérance : une recherche peut s’avérer difficile, notamment en cas de secteur restreint ou de budget limité par exemple. Il sera donc important de ne pas se décourager pour arriver au terme de la transaction. En outre, il faudra être organisé et bien connaître toutes les possibilités offertes pour trouver le bien idéal pour chacun de ses clients.
  • Le sens du contact. En effet, un bon sens relationnel est une qualité capitale dans tous les métiers commerciaux, et particulièrement dans l’immobilier. Il sera indispensable pour instaurer une relation de confiance avec ses clients. Mais aussi pour se créer un réseau de contacts fourni, solide et durable.
Lire aussi  Estimation gratuite de votre appartement à Chassieu (69680)

Par ailleurs, un chasseur immobilier se devra également d’avoir des aptitudes dans différents domaines : connaissance de son secteur géographique, droit immobilier, techniques de vente et de négociation, etc.

Formations Chasseur Immobilier

Devenir chasseur d’appartement : quelles conditions remplir ?

Comme tous les professionnels de l’immobilier, l’activité de chasseur immobilier est régie par la Loi Hoguet et la Loi Alur.

Chasseur immobilier : quelles formations ?

Le métier de chasseur immobilier ne dispose pas encore de formation spécifique. Toutefois, les études recommandées sont les mêmes que pour devenir agent immobilier indépendant. Un chasseur immobilier devra donc être détenteur d’une licence professionnelle dans un domaine économique, juridique ou commercial (Bac+3), d’un BTS Professions Immobilières ou d’un BTS Négociation Relation Client (Bac+2).

Il est également possible d’exercer en tant que chasseur immobilier indépendant si l’on peut justifier d’au moins 3 ans d’expérience dans une agence immobilière avec un niveau Bac ou 10 ans sans niveau Bac. Enfin, il est aussi possible de passer une VAE à condition de pouvoir justifier de 3 ans d’expérience minimum dans le secteur de l’immobilier. Une fois détenteur de l’un de ses diplômes, le chasseur immobilier peut demander une carte professionnelle de transaction professionnelle (Carte T) auprès de la CCI et exercer en indépendant.

Peut-on être chasseur immobilier sans diplôme ?

Si vous ne détenez aucun des diplômes nécessaires à l’obtention de la Carte T, vous pouvez devenir chasseur immobilier mandataire. Dans ce cas, les démarches sont les mêmes que pour un agent commercial ou un mandataire immobilier. C’est-à-dire que vous devez vous inscrire au RSAC (Registre Spécial des Agents Commerciaux). Vous pourrez ensuite travailler avec une agence ou un réseau de mandataires qui vous fournira une attestation collaborateur, délivrée par la CCI de votre département de résidence.

Lire aussi : Comment devenir un agent immobilier sans diplôme ?

Pourquoi choisir Proprietes-privees.com pour devenir chasseur immobilier mandataire ?

De nombreux réseaux et agences sont désormais à la recherche de chasseurs immobiliers mandataires. Cependant, tous ne proposent pas les mêmes avantages, que ce soit du point des formations, de l’accompagnement global ou même de la rémunération. Chez ImmoPlus, nous avons choisi de vous recommander le réseau Proprietes-privees.com. En effet, ce réseau offre un accompagnement complet et personnalisé tout au long du développement de votre activité de chasseur immobilier mandataire. En outre, vous disposerez de formations à distance mais aussi de séances de formation avec un ou plusieurs experts de l’immobilier. Enfin, ce réseau propose une rémunération allant jusqu’à 70% des honoraires dès votre première transaction.

Lire aussi  Comment devenir mandataire immobilier indépendant ?

Combien gagne un chasseur immobilier ?

Tout d’abord, il est important de savoir qu’un chasseur immobilier exerce toujours en indépendant. De ce fait, on ne parle pas de salaire mais de rémunération. Cette rémunération va dépendre du taux négocié avec l’agence ou le réseau mandataire. Le plus souvent, cela représente de 1 à 5% du prix du bien. Dans certains cas, il est possible de négocier une rémunération fixe, avec ou sans commission. En moyenne, on estime qu’un chasseur immobilier gagne entre 2 000 et 4 000€ bruts par mois, soit 1 500 à 3 000€ nets environ.

Lire aussi : Salaire agent immobilier : moyen, débutant, confirmé, luxe et indépendant

Dans la peau d’un chasseur immobilier mandataire : la journée-type

Comme pour toute activité en indépendant, il n’y a pas de journée-type : tout dépend de la disponibilité que vous souhaitez donner à votre activité. Mais le métier de chasseur immobilier est constitué d’étapes-clé qui rythment la gestion de ses dossiers et donc de ses journées :

  • La prise de contact avec le client. Qu’il soit particulier ou professionnel, le client va contacter le chasseur immobilier et le mandater pour une recherche de bien. Pour le chasseur immobilier, c’est un moment essentiel. Il va lui permettre de découvrir son client, ses besoins, son budget, etc.
  • La recherche du bien. Il s’agit alors de rechercher le bien idéal pour le client. Pour cela, le chasseur immobilier va faire appel à son réseau de contacts : agences immobilières, agents immobiliers indépendants, annonces, contacts dans le secteur visé, …
  • Les visites préliminaires. Après avoir sélectionné un ou plusieurs biens, le chasseur immobilier effectue des visites préliminaires pour vérifier qu’ils peuvent correspondre à la demande du client.
  • Les visites avec le client. Une fois les visites préliminaires validées, le chasseur immobilier présente les biens au client. Si les biens présentés ne conviennent pas, il refait un point avec le client afin de mieux cerner sa recherche. Si l’un des biens convient au client, il peut passer en phase de négociation.
  • La négociation du bien. L’objectif sera alors d’obtenir le meilleur prix pour son client, tout en l’avertissant des éventuelles réserves qu’il peut y avoir sur le bien. Une fois la négociation aboutie, le chasseur immobilier met en contact son client et le propriétaire.
  • Après accord entre toutes les parties, un contrat de vente ou de location est signé. La transaction est alors terminée et le chasseur immobilier peut toucher sa commission.
Lire aussi  Estimation gratuite de votre maison à Chassieu (69680)

Journee Type Chasseur Immobilier

 

Comment bien choisir son statut pour devenir chasseur immobilier ?

Différents statuts sont possibles en tant que chasseur immobilier indépendant.

La micro-entreprise

Généralement, c’est le régime recommandé aux personnes débutant une activité indépendante. Il est à noter que la micro-entreprise n’est pas un statut juridique mais un régime fiscal. C’est un régime micro-fiscal qui présente de nombreux avantages, notamment une gestion comptable simplifiée. Les revenus sont déclarés sur les impôts sur le revenu en bénéfices non-commerciaux (BNC). Vous disposez alors d’un abattement : 66% du chiffre d’affaires sont imposables. A cela vient s’ajouter les cotisations sociales qui représentent 22% du chiffre d’affaires. De plus, en micro-entreprise, vous êtes exonéré de la TVA, à condition de ne pas dépasser 72 600€ de chiffre d’affaires annuel.

L’Entreprise Individuelle (EI)

C’est un statut juridique simple où une seule personne dirige l’entreprise, en son nom propre. Néanmoins, cela signifie également qu’il n’y a aucune distinction entre les patrimoines personnel et professionnel du dirigeant. Du point de vue de l’imposition, il s’agit d’un régime réel simplifié déclaré sur les impôts sur le revenu, en BNC. En effet, il n’est pas possible d’opter pour l’impôt sur les sociétés.

En tant qu’entreprise individuelle, le dirigeant est TNS (travailleur non-salarié) ou en micro-entreprise. Dans le premier cas, il dépendra alors de la sécurité sociale des indépendants. Dans le second cas, il dépendra de la CPAM.

L’EIRL

L’EIRL ou Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée est un statut récent. Similaire à l’EI, il permet de protéger son patrimoine personnel, alors détaché du patrimoine professionnel. Plusieurs solutions d’imposition sont possibles : Impôts sur le Revenu (BNC), micro-BNC ou Impôts sur les Sociétés.

L’EURL

L’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) est un statut proche de la SARL. La différence réside dans le fait que le dirigeant peut alors exercer seul. Considéré comme Travailleur Non Salarié (TNS), il est possible de choisir entre l’Impôt sur le Revenu ou l’Impôt sur les Sociétés.

Feriez-vous un bon chasseur immobilier ?

Vous souhaitez donner un nouvel essor à votre vie professionnelle. L’indépendance vous attire et vous êtes organisé. Vous recherchez une activité attrayante, dynamique et avec une rémunération attractive. Vous avez un excellent sens de la relation clients et de l’écoute. Le métier de chasseur immobilier peut représenter une véritable opportunité d’évolution professionnelle. D’autant plus qu’il est parfaitement possible de cumuler un emploi salarié lorsque vous débutez une activité indépendante de chasseur immobilier.